La ville de Kissamos se trouve au bout le plus occidental de Crète et elle a une surface de 150.000 arpents. Juste36 kmde Chania, Kissamos a une population d’environ 12.000 habitants et appartient àla Municipalitéde Kissamos (ex Municipalités de Kissamos, Inachorion et Mithimni).

Au centre de son golf, Kissamos est une petite ville dans une région féconde avec des olivaies et des vignobles. Bâtie initialement à une petite distance de la mer, Kissamos est étendue maintenant vers la côte, étant donné qu’elle est  « la porte » de Crète de l’Ouest, comme elle est le passage obligatoire vers toute destination de la région.

Son nom vient de la colonie préhellénique du même nom à la même location, auquel se réfèrent Plinios et Ptolemeus. L’ancien Kissamos était le berceau de Polirrinia dorique, à 7km vers le Sud, mais en même temps elle était une ville indépendante avec son propre monnaie, qui portait la tête d’Hermès (le protecteur du commerce) à une face et l’image d’un dauphin à l’autre. Le dauphin continue à être l’emblème de la ville jusqu’ aujourd’hui. Le port de l’ancien Kissamos se trouvait à l’Ouest de la ville contemporaine à la situation actuelle de Mavros Molos.

Étant la capitale de la province, Kissamos est considérée être une ville autonome, l’économie de laquelle se base surtout sur la production agricole, le commerce et le tourisme. En effet, l’huile et le vin de Kissamos sont des produits largement connus. En conservant au total son caractère pittoresque et sans être altéré par la croissance touristique, Kissamos est un pole d’attraction pour les visiteurs qui désirent des vacances calmes près des uses et des coutumes des résidents locaux. Une grande variété des évènements culturels et les formes alternatives de tourisme (tourisme agricole et tourisme péripatéticien – de promenav. J-ce) sont les choix les plus propres pour les visiteurs aux intérêts naturistes.

Les Banques,la Poste, le Centre de Santé et les magasins de toute sorte, font de Kissamos une ville fonctionnelle et bien organisée. Vous allez rencontrer des cafés-bars et restaurants aux divers endroits centraux de Kissamos. En plus, surla Plagedela Douane, une rue piétonnière à côté de la mer, vous allez trouver un nombre des cafés et des places à manger rassemblés, qui sont ouverts dès le matin jusqu’ à très tard le soir.

N’omettez pas à visiter le Musée Archéologique de la ville, qui se trouve à la place de Stratigos Tzanakakis. Il s’agit d’un meuble à conserver, aux espaces formés à la façon contemporain, qui accueille des expositions précieuses de la région, des temps Romains et Hélleniques.

En marchant sur la rue pittoresque Skalidi, l’ancien marché de Kissamos, vous serez impressionnés par des arcs traditionnels, des petits magasins de commerce et des cafés.

En avançant à l’Ouest, vous rencontrerez Limni, un petit port splendide, avec des Fish Houses, un élément particulièrement traditionnel. Du surcroît, vous devez dédier quelques minutes pour visiter le petit église d’Ai Michalis Damialis, qui a été bâtie le 10ème siècle dans la roche et a été reconstruit en 1947. Un petit tunnel à la cour de l’église vous conduira à la plage de Damialis, un petit golfe aux galets et aux eaux clairs.

Les caractéristiques principales de Kissamos

Place Géographique 

La région de Kissamos appartient, en ce qui concerne son administration, àla Préfecturede Chania, qui se trouve au bout de l’Ouest de Crète et arrive seconde, aprèsla Préfecturede Héraklion, en territoire et en population. Kissamos occupe la partie du Nord-Ouest dela Préfectureet constitue l’entrée occidentale de Crète qui voit versla Péloponnèse. Sapartie nordique et sa partie occidentale sont riverains dela Merde Crète. Le trait le plus caractéristique de la région est les deux peniscules, celle de Grambousa et celle de Rodopos, qui, étant perpendiculaires à la côte nordique, forment le golfe de Kissamos.

Relief  

Le relief de la région est caractérisé par les vifs plis, avec des vallées profondes sur des masses avec des collines et des montagnes. La partie de montagnes est dominante (48%) tandis que la partie de la plaine et la terre fertile (17%) se trouvent dans leur majorité au Nord-Ouest. En plus, il existe dans la région un grand nombre de gorges, comme celles de Malathiros, de Roka, de Pateriana, de Sirikari, de Topolia, de Kampos, de Kalogéros.

Au côté nordique et au côté occidental dominent les plages impressionnantes de golfe de Kissamos, Falassarna, Sfinari et Elafonissi.

Le relief général de la région est complété par les rivières et les torrents, qui se terminent aux côtes nordiques et occidentaux.

 

Climat

À la partie nordique et littorale de la région de Kissamos il existe un climat Méditerrané Terrestre, sous l’influence marine favorable, qui s’affaiblit sous l’éloignement du littoral et la croissance de l’altitude. À la partie occidentale et sud-occidental (Platanos-Sfinari-Libadia-Chrissoskalitissa) il existe un climat doux maritime, sous l’influence marine favorable très intense. Son caractéristique le plus principal est l’hiver extrêmement doux, l’ensoleillement accrue, très important pendant l’hiver, les précipitations limitées et la grande période sèche et chaude.

Un élément important pour la région est aussi le fait que la température de la mer aux côtes méridionaux pendant l’hiver est la même que celle de la mer aux côtes de l’Europe nordique pendant l’été. Par conséquent, la natation hivernale est devenue pendant les dernières années une plaisir exceptionnelle avec un nombre d’adeptes qui va croissant.

 

Territoire – Population 

La région occidentale de Kissamos occupe un territoire de 340.285 km2. Sa population compte 11.820 habitants.

Administrativement, jusqu’ à 2010, il existait 3 municipalités (celles de Kissamos, de Mithimna et de Inahorio). Aujourd’hui, suivant le plan Kallikratis (regroupement des municipalités) il existe seulement la municipalité de Kissamos.

 

Produits 

La majorité de la population s’occupe de l’agriculture et de l’élevage. Indicativement on mentionne :

  • Les olives – huile d’olives de grande qualité (ayant obtenu des prix internationaux) et productivité (la première place de production d’huile d’olives par olivier mondialement.
  • Les vignes : il est cité à des rapports des Vénitiens que Kissamos est peut-être une région oléicole, pourtant elle est célèbre surtout pour son vin splendide.
  • Les agrumes
  • Les poires
  • Les marrons
  • Les horticoles de grand air ou de serre
  • Le miel avec des caractéristiques spéciales grâce aux plantes pharmaceutiques et aromatiques desquels se nourrissent les abeilles
  • La viande et les produits laitiers (du fromage, de la mizithra, du yaourt, de pichtogalo etc) qui viennent des agneaux en pâture
  • La viande des petits animaux domestiques (lapins, poules ect)

 

Manufactures 

  • Des produits de panification (des biscottes, du pain aux olives, des couronnes etc.)
  • Des produits traditionnels fabriqués à la main (des lazagnes, de la bouillie séchée de blé, des kallitsounia, des gâteaux traditionnels etc.)
  • D’élaboration du bois
  • D’artisanat
  • De céramique etc.

 

Sourse (http://www.kissamoshotels.com/default.aspx?lang=el)

(http://clubs.pathfinder.gr/kissamoslive)